Transports aériens
  Réseau férré
  Transports urbains
  Location de voiture
  Transfert

  Appartements à Kiev
  Appartements à Lviv
  Appartements à Odessa
  Chambres Carpates
  Hôtels

  Circuit Kiev découverte
  Circuit Kiev & Odessa
  Circuit Kiev & Carpates
  Circuit Kiev & Châteaux
  Tour de l'Ukraine

  Monnaie
  Visa
  Sécurité
  Assurance
  Langue
  Nourriture
  Météo
  Accompagnement
  Recherche généalogique
  Témoignages, livre d'or

eXTReMe Tracker


   


La sécurité en Ukraine

Peut-on voyager en Ukraine en toute sécurité ? Du point de vue d'un touriste qui ne s'est encore jamais rendu dans cette partie du monde, la question est tout à fait compréhensible, surtout depuis que les tensions avec la Russie se sont accentuées suite à l'annexion de la Crimée en 2014, puis plus récemment en novembre 2018. Pour autant, la grande majorité des voyageurs qui connaissent le pays attesteront qu'il ne présente en soi aucun danger.

D'abord, l'Ukraine n'est pas un lieu à haut risque en matière de terrorisme comme le sont par exemple l'Egypte ou la Terre Sainte. Les Ukrainiens constituent un peuple plutôt pacifiste et entretiennent de bons rapports avec l'Union Européenne. Leur politique évite de heurter telle sensibilité ou telle autre.

Certes, des conflits armés subsistent autour de Donetsk et dans la mer d'Azov, mais la violence ne touche que cette région de l'Est qui n'a jamais présenté le moindre intérêt touristique. A peine 100 km plus loin, la vie suit son cours comme si de rien n'était. Les grandes villes restent paisibles et la présence militaire est peu marquée. Il est par ailleurs aujourd'hui improbable que les combats ne s'intensifient et n'embrasent l'ensemble du territoire.

Concernant la Russie, il ne faut surtout pas confondre le peuple Russe avec le peuple Ukrainien. Si le nationalisme des uns a le regret de basculer vers l'arrogance ou vers la xénophobie, il n'en est pas de même dans les rues de Kiev, de Lviv ou d'Odessa. Peut-être des personnes de couleurs devront davantage affronter les préjugés (et encore, depuis une vingtaine d'années, les mentalités ont évoluées sur ce point). L'Ukraine accueille ses touristes sans les détrousser dans le métro, dans un compartiment de train, à la sortie de leur hôtel, ou dans leur appartement.

Les commerçants se montrent honnêtes et les jeunes se plaisent à dialoguer avec les occidentaux. Si bien sûr la corruption et la mafia existent, elles ne visent pas directement les étrangers, de la même manière que la mafia Sicilienne n'empêche pas l'essort du tourisme en Italie.

Enfin, il faut reconnaitre que Tchernobyl et son accident de 1986 posent encore beaucoup d'interrogations. Or, à moins de se rendre sans protection aucune dans un périmètre inférieure à 20 km de l'ancienne centrale nucléaire, et si l'on évite de consommer l'eau du robinet, on ne recense pas d'intoxication ou de maladie. Si hélas des cancers se généralisent dans cette région, ils touchent évidemment les populations qui ont subi les radiations 35 ans plus tôt.

Les touristes occidentaux n'ont donc aucune crainte à avoir s'ils désirent aller en Ukraine. Du moins, n'ont-ils pas besoin de prendre plus de précautions qu'ils ne le font d'habitude lorsqu'ils se rendent à l'étranger. Une assurance peut toujours être utile, car on ne sait jamais ce qu'il peut survenir au cours d'un voyage. Mais il faut rappeler que certaines destinations aujourd'hui fort bien déservies par des agences tout à fait respectables présentent davantage de risques.