Transports aériens
  Réseau férré
  Transports urbains
  Location de voiture
  Transfert

  Appartements à Kiev
  Appartements à Lviv
  Appartements à Odessa
  Chambres Carpates
  Hôtels

  Circuit Kiev découverte
  Circuit Kiev & Odessa
  Circuit Kiev & Carpates
  Circuit Kiev & Châteaux
  Tour de l'Ukraine

  Monnaie
  Visa
  Sécurité
  Assurance
  Langue
  Nourriture
  Météo
  Accompagnement
  Recherche généalogique
  Témoignages, livre d'or

eXTReMe Tracker


   


La monnaie, le change et le coût de la vie en Ukraine

La devise utilisée en Ukraine s'appelle le grivna (UAH en abrégé). Son cours est longtemps resté proche de celui qu'était le Franc avant que l'Union Européenne ne passe à l'Euro. Mais depuis la crise financière de 2008, le taux de change de la monnaie Ukrainienne ne cesse de chuter : à présent, 1 euro représente plus ou moins 30 grivnas. Un cours donc très avantageux.

Les Ukrainiens ont souvent recours au dollar américain. Il est parfois utile d'en avoir sur soi si l'on veut par exemple négocier le prix d'une location.

L'Euro peut cependant servir sans aucun problème. Il est donc très facile de changer ses billets contre de la monnaie locale : de nombreux bureaux de change se dressent à presque chaque coin de rue ou à l'intérieur des magasins. Le cours est systématiquement affiché. Méfiez-vous cependant de certaines ruses qu'utilisent quelques changeurs notamment au niveau des décimales (lisez-les bien).

bureau de change
l'argent en Ukraine
automate

Vous pouvez aussi retirer de l'argent dans de nombreux automates avec votre carte bancaire (la plupart des cartes visas sont acceptées). Il est également possible de régler par carte de crédit dans plusieurs établissements (hôtels, supermarchés, etc.).

Le pouvoir d'achat en Ukraine continue de rester très intéressant pour les occidentaux, surtout depuis la crise monétaire. Bien que le prix des matières premières ait augmenté (comme partout ailleurs) l'alimentation est encore deux à trois fois moins chère qu'en France (surtout sur les petits marchés) et le coût des transports peut être divisé jusqu'à 10 fois.

Le logement (particulièrement l'hôtel) reste toutefois exagéré. Cela s'explique parce que la demande est supérieure à l'offre et parce que la clientèle comme certains Ukrainiens (une infîme minorité) gagne confortablement sa vie.

La grande majorité de la population ne dépasse pas le seuil des 400 $ par mois. Pour y parvenir, beaucoup de ménages en Ukraine cumulent plusieurs emplois. Le marché noir reste encore pour la plupart le moyen le plus efficace pour s'en sortir.